TEXTE : Le jour où je me suis aimé (Kim et Alison Mc Millen)

Le jour où je me suis aimé 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation, ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts
et que ce n’est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que ça s’appelle Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer
de tout ce qui ne m’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans ,
j’ai abandonné les mégaprojets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher
à toujours avoir raison et me suis rendu
compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir,
mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient un allié très précieux.



Poème de Kim et Alison Mc Millen (publié en 2001). 
(Sur internet, il arrive que ce poème soit indument attribué à Charlie Chaplin). 

(Texte transmis par Maryse D.  - Merci !)

HUMOUR : Tout le monde / Quelqu’un / Chacun / Personne

Il était une fois quatre individus qu'on appelait Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne.

Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à
Tout le monde de le faire. 

Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. 
Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit. 
Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde ! 
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire. 
Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait. 
En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun. 
Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.

MORALITÉ  
Sans vouloir le reprocher
à
Tout le monde,
Il serait bon que
Chacun
Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
Que
Quelqu'un le fera à sa place
Car l'expérience montre que
Là où on attend
Quelqu'un,
Généralement on ne trouve
Personne !

VOYAGE : Marche consciente dans le désert







Infinitude : un agence de voyages d’un autre genre. 


Je viens de découvrir, grâce à Maryse, une agence de voyages d’un autre genre. ‘Infinitude' propose des randonnées ‘Méditation’ dans le désert marocain ou bien des stages de Yoga Sadhana en Inde. 

Le camp d’Infinitude installé dans le désert marocain accueillera début 2011 les stages suivants :
- Méditation et eutonie
- Voix spontanées, voix archaïques
- Danses entre les mondes
- Guérir les blessures intérieures
- Devenir soi-même, choisir sa vie
- Chanter comme un soleil
- Retraite Yoga Sadhana
- Vivre l’instant présent 
- ... 

Aux origines de ces séjours, Terre du Ciel, une association qui gère le Domaine de Chardenoux , en Bresse bourguignonne : un « lieu  témoin et transmetteur des valeurs de spiritualité, écologie, solidarité ».


J’ai récemment découvert L’Ami du Vent, une association basée à Thionville, qui a été créée "en réponse à un appel de l’Être, profond et intime. » Au catalogue des randonnées en silence, des stages de sophrologie, des rando-ateliers de Qi Gong ... ou encore « Me retirer du monde pour être au monde » dont je connais l’un des animateurs. 

Allibert propose également des séjours alliant la randonnée et la méditation. Si vous connaissez d’autres organismes qui proposent des séjours dans cet esprit, ou bien si vous avez avez expérimenté un de ces stages et que vous souhaitez témoigné, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. 

TEXTE : Parabole africaine du Caméléon


Parabole africaine dite "le caméléon" raconté par l'immense griot-poète-conteur du Mali : Hamadou Ampaté Bâ.

"Le caméléon est un très grand professeur. Regardez-le.

Quand il prend une direction, il ne tourne jamais la tête. Faites comme lui. Ayez un objectif dans la vie et que rien ne vous en détourne.

Le caméléon ne tourne pas la tête mais c’est son œil qu’il tourne. Il regarde en haut, en bas. Cela veut dire : informez-vous. Ne croyez pas que vous êtes le seul sur la terre.

Quand il arrive dans un endroit, il prend la couleur du lieu. Ce n’est pas de l’hypocrisie. C’est d’abord de la tolérance et puis du savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n’arrange rien. Jamais rien n’a été construit dans la bagarre. Il faut toujours chercher à comprendre l’autre. Si nous existons, il faut admettre que l’autre existe.

Si le caméléon avance, il lève un pied. Il balance ? Cela s’appelle de la prudence dans la marche.

Pour se déplacer, il accroche sa queue ainsi si ses pieds s’enfoncent, il reste suspendu. Cela s’appelle assurer ses arrières. Ne soyez donc pas imprudent.

Lorsque le caméléon voit une proie, il ne se précipite pas dessus mais il envoie sa langue. Si sa langue peut lui ramener, elle lui ramène. Sinon, il a toujours la possibilité de reprendre sa langue et d’éviter le mal. Allez doucement dans tout ce que vous faites.

Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patient, soyez bon, soyez humain."

Voilà. Si vous vous trouvez dans la brousse, demandez aux initiés qu’ils vous racontent la leçon du caméléon... ;o)  ( Parabole rapportée par Malek du Burkina. Merci à lui ! )


VIDEO : Eckhart Tolle


«Être en paix et être vous-même, c'est-à-dire être ce que vous êtes, sont une seule et même chose. L'ego dit: "Peut-être à un moment donné dans l'avenir, je serai en paix... si ceci ou cela se produit, ou si j'obtiens ceci ou cela, ou si je deviens ceci ou cela." Ou bien l'ego dit: "Je ne peux jamais être en paix à cause de quelque chose qui s'est produit autrefois". Si vous écoutez ce que les gens racontent, leurs histoires pourraient toutes s'intituler Pourquoi je ne peux pas être en paix maintenant. L'ego ne sait pas que la seule occasion d'être en paix, c'est maintenant. Ou bien il le sait et a peur que vous le découvriez. Après tout, la paix, c'est la fin de l’ego.» Eckhart Tolle, Nouvelle Terre.

Eckhart Tolle, bien connu pour ses livres et ses conférences, a dirigé une retraite de deux jours à Findhorn, une communauté spirituelle d'Ecosse. L'événement a été filmé et édité en une vidéo de quatre heures. Il nous transmet avec humour et calme un message d'espoir et des outils de transformation simples - la guidance claire et précise dont nous avons besoin pour réaliser pleinement la magie de chaque moment. Eckhart Tolle nous explique comment approfondir notre conscience de l'aspect sacré de la vie et de l'être. Ses paroles révélent quelque chose de nouveau à chaque écoute.
Eckhart Tolle est un des maîtres spirituels les plus remarquables de notre temps. Ses livres Le pouvoir du moment présent, Mettre en pratique le pouvoir du moment présent, Quiétude et Nouvelle Terre ont été des best-sellers internationaux, et ses conférences attirent des foules nombreuses partout dans le monde. Il vit présentement à Vancouver (Canada).
(liens partagés par Maryse et Marie-Jo)

SANTÉ : Résidus chimiques dans les repas de nos enfants





















Une association alerte sur les substances chimiques contenues dans les repas des enfants

LEMONDE.FR avec AFP | 01.12.10 | 17h28
Plus de quatre-vingts substances chimiques, dont certaines susceptibles d'être cancérigènes, sont ingérées en une seule journée par un enfant de 10 ans à travers ses repas composés suivant les recommandations du ministère de la santé, selon une étude du mouvement Générations futures – qui milite notamment pour une agriculture sans pesticides et sans OGM – et du réseau Health and Environnement Alliance, en partenariat avec WWF-France et le Réseau environnement santé.
Les associations, qui lancent une campagne de sensibilisation intitulée "Cancer et environnement", ont acheté dans des supermarchés de l'Oise et de Paris entre juillet et septembre les denrées alimentaires généralement consommées en quatre repas et un encas en une journée par un enfant d'une dizaine d'années. Ces repas-types, incluant les recommandations officielles – telles que cinq fruits et légumes frais, trois produits laitiers et 1,5 litre d'eau par jour – ainsi que des friandises, ont été examinés par plusieurs laboratoires indépendants en France et en Belgique pour y détecter la présence de substances chimiques, pesticides, métaux lourds et autres polluants.
Le bilan de l'assiette, selon cette étude publiée mercredi, est accablant : cent vingt-huit résidus, quatre-vingt-une substances chimiques, dont quarante-deux sont classées cancérigènes possibles ou probables et cinq substances classées cancérigènes certaines ainsi que trente-sept substances susceptibles d'agir comme perturbateurs endocriniens (PE). "Même si, dans la quasi-totalité des cas, les limites légales pour chaque substance chimique prise individuellement ne sont pas dépassées, on voit bien dans notre enquête que la réalité de l'exposition des consommateurs aux contaminants possiblement cancérigènes et/ou PE est préoccupante", note l'association.
LE SAUMON, LE PLUS RICHE EN PESTICIDES
Pour le petit-déjeuner, le beurre et le thé au lait contiennent à eux seuls plus d'une dizaine de résidus cancérigènes possibles et trois avérés comme des cancérigènes certains ainsi que près d'une vingtaine de résidus susceptibles de perturber le système hormonal.
La pomme, importée du Brésil, prévue comme encas, présente des traces de six substances chimiques, dont un fongicide pourtant interdit en France. Même chose pour les haricots verts du Kenya, inclus dans le déjeuner, sur lesquels l'étude a détecté des traces d'un insecticide puissant également interdit dans l'Union européenne.
Le steak haché, le thon en boîte, et même la baguette de pain et le chewing-gum, étaient truffés de pesticides et autres substances chimiques. Dans l'eau du robinet les analyses ont révélé la présence de nitrates et chloroforme. Mais c'est le steak de saumon prévu pour le dîner qui s'est révélé le plus "riche" avec trente-quatre résidus chimiques détectés. Même l'examen de l'assiette en plastique utilisée pour réchauffer le repas au micro-onde n'en était pas exempte.
"COCKTAILS CONTAMINANTS"
Le risque final pour le consommateur de ce "cocktails de contaminants" "est probablement sous-estimé", selon l'étude. Le problème serait-il résolu par un lavage voire un épluchage systématique des fruits et légumes avant consommation ?"Certaines études montrent que ces précautions ne sont pas suffisantes voire qu'elles sont inutiles", a souligné Générations futures. De même, "l'impact de ces résidus dans les aliments conjugué aux autres substances chimiques auxquelles nous sommes exposés tous les jours, par l'air, les cosmétiques, les biocides, n'est pas évalué non plus".
Le but de l'étude "est de faire prendre conscience aux citoyens et aux responsables publics de la part importante que représentent les facteurs de risque environnementaux parmi les causes de cancers et ainsi de les inciter à agir et prendre les mesures qui s'imposent". Le groupement d'associations milite donc pour "l'application du principe de précaution dans l'objectif de diminuer au maximum l'exposition environnementale, et notamment alimentaire, de la population à des substances soupçonnées d'être cancérigènes ou PE" en interdisant notamment"l'usage de pesticides au champ" et l'utilisation de certains additifs.
Pour en savoir plus :
Lire le détail de l'étude sur le site www.menustoxiques.fr. L'étude est égalementdisponible en PDF
- Le site de Générations futures (ex-Mouvement pour le droit et le respect des générations futures) : www.mdrgf.org
- Le site de la campagne Cancer et environnement : www.environnement-et-cancer.com

CHANSON : Gracias a la vida / Merci à la vie

Gracias a la vida (paroles et musique par Violetta Parra
interprétée par Mercedes Sosa




Paroles et traduction de Gracias A La Vida 

Merci À La Vie


Gracias a la vida
Merci à la vie
Que me ha dado tanto
Qui m'a tant donné
Me dio dos luceros
Elle m'a donné deux petits foyers brillants
Que cuando los abro
Et quand je les ouvre
Perfecto distingo
Je distingue parfaitement
Lo negro del blanco
Le noir du blanc
Y en el alto cielo su fondo estrellado
Et haut dans le ciel, la voûte étoilée
Y en las multitudes
Et dans la foule
El hombre que yo amo.
L'homme que j'aime

Gracias a la vida
Merci à la vie
Que me ha dado tanto
Qui m'a tant donné
Me ha dado el sonido
Elle m'a donné le son
Y el abecedario
Et l'alphabet
Con él las palabras
Avec lui les mots
Que pienso y declaro
Que je pense et déclare
"madre, amigo, hermano"
''mère, ami, frère''
Y luz alumbrando la ruta del alma del que estoy amando
Et la lumiere illuminant la route de l'âme de celui que j'aime

Gracias a la vida
Merci à la vie
Que me ha dado tanto
Qui m'a tant donné
Me ha dado la marcha
Elle m'a donné la marche
De mis pies cansados
De mes pieds fatigués
Con ellos anduve
Avec eux j'ai parcouru
Ciudades y charcos
Villes et marécages
Playas y desiertos, montañas y llanos
Plages et déserts, montagnes et plaines
Y la casa tuya, tu calle y tu patio.
Jusqu'à ta maison, ta rue et ta cour

Gracias a la vida
Merci à la vie
Que ma ha dado tanto
Qui m'a tant donné
Me dio el corazón
Elle ma donné le coeur
Que agita su marco
Qui agite son enveloppe
Cuando miro el fruto
Quand je regarde le fruit
Del cerebro humano
Du cerveau humain
Cuando miro el bueno tan lejos del malo
Quand je vois la distance entre le bien et le mal
Cuando miro el fondo de tus ojos claros.
Quand je regarde le fond de tes yeux clairs

Gracia a la vida
Merci à la vie
Que me ha dado tanto
Qui m'a tant donné
Me ha dado las risas
Elle m'a donné les rires
Y me ha dado el llanto
Et ma donné les pleurs
Así yo distingo
Ainsi je le distingue
Dicha de quebranto
Le bonheur du désespoir
Los dos materiales que forman mi canto
Les deux matériaux qui forment mon chant
El canto de todos que es el mismo canto
Le chant de tous qui est le même chant
El canto de todos que es mi propio canto
Le chant de tous qui est mon propre chant
¡Gracias a la vida !
¡Merci à la vie !





TEXTE : ‘Lorsque l’enfant était enfant'

« Lorsque l’enfant était enfant… » de Peter Handke pour le film Les Ailes du désir de Wim Wenders


« Lorsque l’enfant était enfant,
Il marchait les bras ballants,
Il voulait que le ruisseau soit rivière
Et la rivière, fleuve,
Que cette flaque soit la mer.
Lorsque l’enfant était enfant,
Il ne savait pas qu’il était enfant,
Tout pour lui avait une âme
Et toutes les âmes étaient une.
Lorsque l’enfant était enfant,
Il n’avait d’opinion sur rien,
Il n’avait pas d’habitude
Il s’asseyait souvent en tailleur,
Démarrait en courant,
Avait une mèche rebelle,
Et ne faisait pas de mimes quand on le photographiait.
Lorsque l’enfant était enfant, ce fut le temps des questions suivantes :
Pourquoi suis-je moi et pourquoi pas toi ?
Pourquoi suis-je ici et pourquoi … pas là ?
Quand commence le temps et où finit l’espace ?
La vie sous le soleil n’est pas qu’un rêve ?
Ce que je vois, entend et sens, n’est-ce pas…simplement l’apparence d’un monde devant le monde ?
Le mal existe t-il vraiment avec des gens qui sont vraiment les mauvais ?
Comment se fait-il que moi qui suis moi, avant de le devenir je ne l’étais pas, et qu’un jour moi… qui suis moi, je ne serais plus ce moi que je suis ?
Lorsque l’enfant était enfant,
Les pommes et le pain suffisaient à le nourrir,
Et il en est toujours ainsi.
Lorsque l’enfant était enfant,
Les baies tombaient dans sa main comme seule tombent des baies,
Les noix fraîches lui irritaient la langue,
Et c’est toujours ainsi.
Sur chaque montagne, il avait le désir d’une montagne encore plus haute,
Et dans chaque ville, le désir d’une ville plus grande encore,
Et il en est toujours ainsi.
Dans l’arbre, il tendait les bras vers les cerises , exalté
Comme aujourd’hui encore,
Etait intimidé par les inconnus et il l’est toujours,
Il attendait la première neige et il l’attend toujours.
Lorsque l’enfant était enfant il a lancé un bâton contre un arbre, comme une lance,
Et elle y vibre toujours. « 


Ce texte est l’introduction aux magnifiques images du film de Wim Wenders :  » Les Ailes du désir « …

FILM : Solutions locales pour un désordre global (sortie DVD)

Site officiel du film
"Les films d’alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s’est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives. » Coline Serreau, Réalisatrice


BANDE ANNONCE DU DOCUMENTAIRE :



DOCUMENTAIRE COMPLET EN 6 PARTIES :

Solutions locales pour un désordre global 1/6 par Wakeup-




Solutions locales pour un désordre global 2/6 par Wakeup-




Solutions locales pour un désordre global 3/6 par Wakeup-




Solutions locales pour un désordre global 4/6 par Wakeup-




Solutions locales pour un désordre global 5/6 par Wakeup-




Solutions locales pour un désordre global 6/6 par Wakeup-




FILM : Alerte à Babylone, le film de Jean Druon

Le film « Alerte à Babylone », de Jean Druon, retrace les conséquences de l'application des nouvelles technologies, comme le nucléaire, les OGM et les nanotechnologies. Bien que ces conséquences portent sur la santé, l'avenir social et les conditions de vie en général, ces techniques sont toujours mises en service sans aucun débat public. 


L'auteur fait intervenir des chercheurs en agronomie, des juristes et des penseurs critiques qui déplorent le peu d'informations mises à disposition du public par les "organismes de contrôle" qui, bien souvent, au lieu d'exercer un travail de contrôle véritable qui correspondrait à la responsabilité dont ils revêtent pourtant leur poste, aident au contraire à avaliser des décisions déjà prises par le complexe industriel qui les mandate de manière plus ou moins directe.


Extrait du film - Intervention de Claude Bourguignon, microbiologiste des sols

Alerte à Babylone, le film de Jean Druon

DOCUMENTAIRE COMPLET, EN 3 PARTIES

Alerte à Babylone - Partie 1 (32’)



Alerte à Babylone - Partie 2 (32’)



Alerte à Babylone - Partie 3 (32’)

LIVRE ENFANTS : Petites contes de sagesse bouddhiste






















Petites contes de sagesse bouddhiste
Recueil d'adaptations de contes bouddhistes traditionnels à lire le soir, qui sont autant de leçons de vie et qui sensibiliseront les enfants à certaines valeurs essentielles telles que le partage, la patience, le courage, la compassion et le pardon. Chaque récit se termine par un message de sagesse. Avec une présentation sur le bouddhisme et la méditation.


Ces jolies histoires à lire avec votre enfant le transporteront dans des mondes nouveaux et enchantés, tout en lui permettant de découvrir les trésors de la sagesse bouddhiste. Un riche châtelain avare transformé par la générosité d'un pauvre, une tortue apprenant à ses dépens qu'il est préférable de réfléchir avant de parler, un cerf plein de sagesse... Ces contes sont autant de « petites leçons de vie » qui sensibiliseront votre cher petit à des valeurs essentielles telles que le partage, la patience, le courage et le pardon.


Tout en le divertissant à l'heure du coucher, elles contribueront à :
- favoriser la relaxation pour le préparer à une bonne nuit de sommeil,
- tisser un lien plus fort entre votre enfant et vous,
- lui enseigner la compassion envers les autres,
- stimuler son imagination et sa créativité,
- augmenter sa confiance en lui,
- l'inciter à mener une vie juste et bonne.

BD : "Zem, apprenti maître zen"


Entre Cartoon et BD, des planches d’humour dans l’esprit du Zen, mais qui au delà, parle d’une manière humoristique de la recherche transcendantale que tout humain est amené à mener un jour.

Zem, un moinillon qui rêve de devenir "Maître Zen". Son propre maître (maître Tsé, la "vie" en tibétain) a fort à faire avec ce petit garnement qui pourtant, parfois est plus sage que le maître dans sa façon de faire. On ne sait pas qui des deux craquera en premier, mais finalement un vrai amour les unit et ils représentent un peu nos propres deux penchants paradoxaux de la folle sagesse.

Détails du livre :
Auteur : Frédéric Baylot
Format : MANGA 12x18 cm
Nombre de pages : 40
Prix : 11,70 €
pour accéder à la boutique : http://tiny.cc/ZEM1

(Source : http://www.buddhaline.net/spip.php?article1391)

CONTE : Ah bon ?



Le maître zen, Hakuin, vivait dans une ville du Japon. On le tenait en haute estime et bien des gens venaient l’écouter dispenser ses enseignements spirituels. Un jour, la fille adolescente de son voisin tomba enceinte. Les parents de cette dernière se mirent en colère et la réprimandèrent pour connaître l’identité du père. La jeune fille leur avoua finalement qu’il s’agissait du Maître Hakuin. Les parents en colère se précipitèrent chez lui et lui dirent en hurlant et en l’accusant que leur fille avait avoué qu’il était le père de l’enfant. Il se contenta de répondre : - « Ah, bon ? » La rumeur du scandale se répandit dans la ville et au-delà. Le Maître perdit sa réputation et plus personne ne vint le voir. Mais cela ne le dérangea pas. Il resta impassible. 

Quand l’enfant vint au monde, les parents le menèrent au Maître Hakuin en disant :  - « Vous êtes le père, alors occupez-vous en ! » Le Maître prit grand soin de l’enfant. 

Un an plus tard, prise de remord, la jeune fille confessa à ses parents que le véritable père de l’enfant était le jeune homme qui travaillait chez le boucher. Alarmés et affligés, les parents se rendirent chez le Maître Hakuin pour lui faire des excuses et lui demander pardon. - « Nous sommes réellement désolés. Nous sommes venus reprendre l’enfant. Notre fille nous a avoué que vous n’étiez pas le père. » La seule chose qu’il dit en tendant le bébé aux parents fut : - « Ah, bon ? »


Le Maître réagit de façon identique au mensonge et à la vérité, aux bonnes nouvelles et aux mauvaises nouvelles ; il dit :  - « Ah, bon ? 


Il permet à la forme que prend le moment, d’être ce qu’elle est. Ainsi, il ne prend pas part au mélodrame humain. Pour lui il n’y a que ce moment, ce moment tel qu’il est. Les événements ne sont pas personnalisés et il n’est pas la victime de personne. Il fait tellement un avec ce qui arrive que ce qui arrive n’a aucun pouvoir sur lui. C’est seulement quand vous résistez à ce qui arrive que vous êtes à la merci de ce qui arrive et que le monde détermine votre bonheur ou votre malheur. Il a pris soin de l’enfant avec beaucoup d’amour. L’adversité se transforme en félicité grâce à son absence de résistance. Et, répondant encore à ce que le moment présent exige de lui, il rend l’enfant quand c’est le moment de le faire.

Envoyé par Chantal (merci !)